Le gouvernement libéral doit cesser d’ignorer l’Est de Montréal

Montréal – Le caucus des députés du Parti Québécois de Montréal, de même que le député du Bloc Québécois de La Pointe-de-l’Île, Mario Beaulieu, ont interpellé le gouvernement libéral concernant plusieurs projets qui semblent au point mort dans l’Est de Montréal. « Depuis l’arrivée au pouvoir des libéraux en 2014, tout est au ralenti dans l’Est. L’année 2016 doit être celle de la relance des projets structurants pour ce secteur de notre métropole », a déclaré Jean-François Lisée, député de Rosemont et président du caucus du Parti Québécois de Montréal.

Lire la suite...

Communiqué: le Bloc Québécois mobilise pour la promotion de l’indépendance

Montréal, le 13 décembre 2015 – Le Bloc Québécois a relancé la campagne de promotion de l’indépendance qu’il avait amorcée en juin dernier, avant la campagne électorale. « Comme nous l’avions dit, le Bloc Québécois et son aile parlementaire vont faire la promotion de l’indépendance sur toutes les tribunes, avant, pendant et après les élections. Un nouveau cycle de convergence et de mobilisation commence pour le mouvement indépendantiste. La campagne de terrain se poursuit et va s’intensifier en synergie avec l’ensemble des organismes indépendantistes », ont déclaré le chef intérimaire et le président du Bloc Québécois, Rhéal Fortin et Mario Beaulieu.


Ils étaient accompagnés de la nouvelle vice-présidente du 

Lire la suite...

Menace d’expulsion de 3 500 réfugiés haïtiens et zimbabwéens: « NON à la déportation des réfugiés du tremblement de terre en Haïti et des ressortissants zimbabwéens! » – Mario Beaulieu

Ottawa, le 10 décembre 2015 – À l’occasion d’un point de presse, le porte-parole du Bloc Québécois en matière de citoyenneté et d’immigration, Mario Beaulieu, accompagné du représentant du Comité d’action des personnes sans statut, Serge Bouchereau, a interpellé le gouvernement fédéral pour qu’il mette fin à l’incertitude qui plane au-dessus de centaines de familles installées au Québec.

En juin, le gouvernement fédéral annonçait la levée du moratoire pour environ 3 500 immigrants haïtiens et zimbabwéens après avoir refusé les demandes de sursis du gouvernement du Québec. « Les menaces d’expulsion d’Immigration Canada affectent des centaines d’enfants nés au Québec qui pourraient voir l’un de leurs parents, sinon les deux, ou des frères et des sœurs, contraints de retourner dans leur pays d’origine. Menacer d’expulsion des personnes qui ont déjà vécu de profonds traumatismes comme celui du tremblement de terre en Haïti, c’est totalement inacceptable et inhumain! », a déclaré le député de La Pointe-de-l’Île.

Lire la suite...

Plan d’accueil de 25 000 réfugiés syriens. Le gouvernement fédéral tient compte des préoccupations du Québec

Ottawa, 24 novembre 2015 – Suite à l’annonce officielle des mesures canadiennes d’accueil de 25 000 réfugiés syriens, le chef intérimaire du Bloc Québécois, Rhéal Fortin, et le porte-parole du parti en matière de citoyenneté et d’immigration, Mario Beaulieu, constatent que le gouvernement fédéral semble avoir tenu compte des préoccupations du Québec.

 

« Nous sommes satisfaits que la date butoir pour l’accueil des réfugiés syriens soit repoussée, tel que nous le demandions », a déclaré Rhéal Fortin. « Le Bloc Québécois a estimé la capacité d’accueil immédiate du Canada à 10 000 personnes. C’est précisément ce nombre de réfugiés qui seront reçus dans les bases militaires du pays d’ici le 31 décembre. Les 15 000 autres personnes suivront d’ici février, un délai qui laissera le temps de s’assurer de la sécurité des démarches et du bon fonctionnement de nos mesures d’accueil. »

 

Le porte-parole du Bloc Québécois en matière de citoyenneté et d’immigration, Mario Beaulieu, considère que « les sommes d’argent destinées au Québec pour l’accueil des réfugiés semblent être au rendez-vous. Nous nous assurerons tout au long du processus que ce soit le cas. Le Québec devra absolument avoir les moyens nécessaires non seulement pour recevoir ces personnes, mais aussi pour l’éducation et la francisation des nouveaux arrivants. »