Le chef du Bloc, Mario Beaulieu, veut reconquérir la Mauricie

ICI RADIO-CANADA | ICI.RADIO-CANADA.CA | 29/10/2014

 

Le passage dans la région du chef du Bloc québécois, Mario Beaulieu, avait des airs de campagne électorale mercredi.

[...] « Le NPD, dans le dossier du pétrole, il parle des deux côtés de la bouche. Dans le dossier de l'assurance-emploi, on continue à piger dans le fonds de l'assurance-emploi. » [...]

[...] À un an des élections, des candidats se sont manifestés dans une trentaine de circonscriptions.

« Dans la région ici, y a des gens qui nous ont approchés, explique Mario Beaulieu. Il y en a un peu partout. Il y a des circonscriptions où il y a deux ou trois candidats qui vont contester les investitures. »

[...] Le chef du Bloc québécois sera bientôt de retour en Mauricie. Le parti tiendra son conseil général à Shawinigan le 8 novembre prochain.

Lire la suite...

Superpétroliers: le Bloc Québécois demande un moratoire

MARIE-EVE BOURGOING-ALARIE | LE COURRIER DU SUD | 29/10/2014

 

M. Beaulieu dénonce le fait que le gouvernement ait autorisé le transport du pétrole des sables bitumineux sur le fleuve Saint-Laurent et autorisé l'augmentation de la capacité des superpétroliers les transportant sans étude préalable ni établissement d'un plan d'urgence.

«Le gouvernement a mis la charrue avant les bœufs, encore une fois. Les villes et les municipalités n'ont pas été consultées. Le maire de Sorel a même dénoncé le fait que sa ville n'a pas les services d'urgence planifiés en cas de déversement et que le personnel n'a pas de formation adéquate. C'est inacceptable, surtout qu'ici, le Lac St-Pierre est reconnu comme réserve mondiale de la biosphère par l'UNESCO», lance Mario Beaulieu.

Lire la suite...

Un fleuve à protéger : Lettre ouverte de Louis Plamondon, député de Bas-Richelieu–Nicolet–Bécancour

LOUIS PLAMONDON | LES2RIVESLAVOIX.CA | 30/09/2014

 

Il y a un an, il était interdit à des navires de plus de 32 mètres de large de remonter le Saint-Laurent, une fois qu'ils avaient dépassé Québec. Depuis, la règlementation a changé et un navire de 44 mètres de large, d’une capacité de 61 341 tonnes, a accosté la semaine dernière à Sorel-Tracy, pour recueillir des dizaines de milliers de tonnes de pétrole brut. Il est le premier navire de transport maritime de pétrole aussi gros à parcourir la route entre Québec et Montréal. Bien que ce type de navires ne sera rempli qu’aux deux tiers, car il risquerait de toucher le fond, il faut se questionner sur l’apport économique et sur la protection de notre environnement.

Le Saint-Laurent possède un écosystème riche et fragile qui constitue un patrimoine exceptionnel. Autour de ses ressources est né un développement économique structurant pour les régions du Québec. Plus de 80% de la population du Québec vit actuellement sur ses rives.

Lire la suite...